Actualités

Quoi de neuf, chez nos amies ?

---------------------------------------------------------------

Dimanche 25 juin 2017

Premiers pas pour Jeannette & Antoine


Formés fin avril, Jeannette et Antoine sont directement passés à la réalisation de leur  ruche pour y accueillir leur première belle colonie. Samedi matin, ils sont allés chercher ces demoiselles chez Laurent CHEBASSIER (apiculteur à Marcheprime). Le dimanche après-midi, vers 15 heures, ils ont procédé au transfert dans leur ruche Warré, magnifiquement peinte pour l'occasion. 
Noémie et Valérie se sont jointes à moi pour les accompagner dans cette installation.
Une fois encore, calme, précision et douceur ont permis une installation parfaitement réussie. Des abeilles douces et tranquilles pour un très beau moment de pratique !
  


  



---------------------------------------------------------------

Mercredi 17 Mai 2017

Association Interculturelle d'Arcachon (A.I.A.)


Les Abeilles de l'Eyre se sont déplacées à Arcachon (enfin surtout moi, les abeilles préférant le confort de leurs ruches...) pour une présentation de l'apiculture naturelle en ruches Warré et Horizontale.
Répondant à une sympathique de Jean PINSON, le président de cette association, une trentaine de personnes sont venues écouter et échanger autour de différents sujets liés à l'apiculture. 

Le site de l'A.I.A. : A.I.A. Arcachon


---------------------------------------------------------------

Début Mai 2017

Bel essaim à Biganos  (Mais pas simple...)

Et reprise d'activité pour Brigitte et Christian ! 
Les abeilles ont essaimées trois semaines avant pour s'installer entre volets et fenêtres durant l'absence des propriétaires. Belle surprise à leur retour !

Les abeilles ont bien sûr construit quelques beaux rayons de cire blanche. L'intervention a eu lieu le samedi 6 mai, vers 20 heures. La mise en ruchette s'est assez bien déroulée.
  

Quelques abeilles battent le rappel, mais sans plus. Puis à la tombée de la nuit, une partie décide de ressortir et d'investir plusieurs endroits de cette pièce... Et zut !
Nous les laissons la nuit et la journée du lendemain, se décider ou pas d'investir cette belle ruchette !
-------------------------------------
Retour le dimanche 7 mai, vers 19 heures 30 pour la suite de cette cueillette. Les abeilles sont assez calmes, elles ont bien investi leur nouvelle demeure. Brigitte et Christian récupèrent quelques récalcitrantes au quatre coin de la pièce, sans grande difficulté.
Nous assistons à un magnifique rappel de nombreuses abeilles :

La ruchette est posée tout près du rebord de la fenêtre, mais il subsiste un vide que certaines abeilles se refusent à franchir...  Décidément, cet essaim !
Alors, nous leur proposons une aide sous forme de petites échelles de bois :
Et là, tout le monde finit par rejoindre le home, sweet home...
Christian alors peut fermer la portière, tout le monde à bord, pour le voyage final, à Gujan.


---------------------------------------------------------------

Avril 2017

Les essaimages ont commencé !

Je me suis absenté une dizaine de jours et dès le lendemain de mon départ, bien sûr... La ruche horizontale a essaimé dans la haie du voisin... Bon, l'essaim a été récupéré par un apiculteur, c'est déjà ça !

Je suis rentré lundi et dès 17 heures, avec un des stagiaires de Mios, nous sommes allés cueillir un essaim, tout juste installé dans un mur, derrière un vieux bardage en bois. Nous avons réussi à les faire sortir par le haut, leur présenter une ruchette où une partie sont entrées. Les autres sont allées se cacher sous les tuiles, alors échelle, escalade, puis tout le monde en ruchette. Au final 2 heures et demi d'intervention pour un tout petit peuple de moins d'un kilo...  ;o))   Ah la passion !
  

Mercredi matin, à 8 heures, je suis allé chercher 2 colonies chez Laurent Chebassier à Marcheprime (33). 
Et à 13 heures, prenant mon café sur la terrasse, nouvel essaimage sous mon nez de la ruche horizontale. J'invite ces demoiselles à ne pas aller trop loin...   Et incroyable, elles se posent sur un arbuste du jardin à 50 cm du sol !
Je leur propose directement une ruche Warré, où une bonne moitié d'entre elles entrent dedans, puis après 20 bonnes minutes, je coupe la petite branche supportant le reste de la grappe et je les dépose à l'intérieur.
J'ai même eu droit à 5 ou 6 reprises, au passage de sa majesté, la reine, parcourant l'essaim de long en large...   Magnifique spectacle !
Je les ai fermées pour 2 ou 3 jours, pensais-je...   Mais les coquines ont trouvé une petite fente pour aller et venir à leur guise. Donc, dès le lendemain soir, je leur ai ouvert la porte, leur accordant toute ma confiance...

Et voilà, une belle grappe d'environ 1,5 kilo. 

Intervenir pour prévenir l'essaimage ou laisser faire la Nature et accompagner, tout une philosophie d'invitation au "Lâcher-prise"...!!!

Relisons "Quel genre d'apiculteur êtes-vous ?" de David HEAF

En Photos :

  


  


  

---------------------------------------------------------------

6 avril 2017

Le pressoir à fruit

M'inspirant de la vidéo de Christophe Köppel, j'ai voulu essayer le pressoir à fruit pour extraire le miel encore contenu dans le broyat de cires, une fois la première récolte faite.
Vous pouvez le trouver sur le site de www.vidaxl.fr - Pressoir à fruits à 56 €, en ce moment.

Sur un élément, rempli seulement aux deux tiers de miel, dont une partie qui avait déjà cristallisé, j'ai pu récupérer un peu plus d'1 kilo... 
Donc à ne pas négliger !
D'autant que ce miel d'exception est plus chargé en pollen lacto-fermenté et en propolis. 
Au final, plus de goût, plus de vitamines, plus d'acides aminés et d'oligo-éléments !

En photos :

  



En résumé, une excellente idée !

Et comme il me reste encore 9 éléments à extraire, j'envisage le broyeur à fruit pour m'aider un peu...   ;o))


---------------------------------------------------------------

18 mars 2017

Le "spécialiste" du Frelon asiatique 

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur ce redoutable prédateur de nos ruchers !
Son organisation, son mode de vie, ses techniques de chasse, etc.

Mais surtout, et le plus intéressant comment le traquer, le piéger et le chasser :

Bonne lecture, pour ma part, je retourne à l'atelier modifier et peaufiner mes pièges...

A retrouver dans la rubrique Brico-astuces

Merci à Patrick BARLOUIS...

---------------------------------------------------------------

8 mars 2017

"Zéro phyto" depuis le 1er janvier 2017 


La lutte contre lez pesticides s'étend aux parcs et jardins des communes françaises. Toutefois 4.000 d'entre elles avaient déjà pris les devant en les bannissant totalement de leurs espaces verts, en privilégiant l'usage de désherbeurs thermiques ou le binage.

Cette mesure s'appliquera aux particuliers à partir du 1er janvier 2019

Aujourd'hui, c'est environ 8.000 tonnes de pesticides qui sont déversés par les communes et près de 66.600 tonnes au total (y compris l'agriculture)...
La France est le plus gros utilisateur d'Europe de pesticides !

Principal polluant des nappes phréatiques, ils ne sont pas éliminés par les stations d'épurations, et se retrouvent, de fait à la sortie de nos robinets, donc dans notre alimentation...   Dans notre corps, celui de nos enfants.

Sans parler du sol, des plantes et des fleurs qui, du coup empoisonnent petit à petit tous les insectes pollinisateurs (et le reste du vivant).

Alors si vous avez un jardin ou un potager, pourquoi attendre 2019 ?
Commençons dès aujourd'hui à changer nos pratiques, nos façons de faire, de voir la Nature, replaçons nous pleinement en son sein, comme un des éléments de cette formidable biodiversité !
Cessons de lutter, de "faire contre", apprenons le "Faire avec", accompagner, faciliter...

PS : Appelons les choses par leur "VRAI" nom

PESTICIDE = Biocide = Tueur de Vie
INSECTICIDE = Tueur d'insecte (Et non, ils ne sont pas sélectifs, comme parfois prétendu, surtout les néonicotinoïdes)
FONGICIDE = Tueur de champignons sous toutes leurs formes
HERBICIDE = Tueur d'herbacés sous toutes leurs formes

Et le mélange des trois = Cocktail extrêmement dangereux, à très forte rémanence, garanti perturbateur endocrinien !

-------------------------------
Un maire de Moselle (médecin) a pris un arrêté contre les pesticides, il se voit réprimandé par la préfecture qui estime illégal ce dernier et brandit le recours devant le tribunal administratif...


------------------------------------------------------------------

Plaidoyer de bon sens pour l'abeille noire...

(Apis Mellifera Mellifera)

Article paru dans la revue 'L'abeille de France" de ce mois-ci (Février 2017) sous l'excellente plume de Philippe CLEMENT. Origines, répartition géographique, classification, analyse génétique et impact de l'homme, tous ses points sont abordés avec clarté et précision.

De la logique, du bon sens, des explications claires nous incitent à tendre vers une apiculture à l'écoute de l'abeille. Les consciences s'éveillent, de nombreuses voix se font entendre pour une apiculture plus "NATURELLE".
Et si l'apiculture naturelle était à l'apiculture conventionnelle, ce que l'agriculture productiviste est à l'agriculture raisonnée, voire à la permaculture...


--------------------------------------------------------------------------------------------

Mortalité des abeilles...


Une très intéressante étude conduite de 1973 à 2014, a étudié plusieurs facteurs sur la bonne santé de colonies installées dans les Monts du Lyonnais.
L'arrivée du varroa en 1986 n'a eu que peu d'influence, contrairement aux traitements des arbres fruitiers...


--------------------------------------------------------------------------------------------

La ruche Extensible

De Maurice CHAUDIERE & Jean-Batiste STRUB


Entre la ruche horizontale et les ruches à cadres, elle permet également la pratique d'une apiculture naturelle, respectueuse des abeilles. 
L'explication de son principe et de sa méthode de conduite sont présentés sur le site et les vidéos ci-dessous.



--------------------------------------------------------------------------------------------

Des abeilles étouffeuses de frelons !

Des chercheurs du CNRS ont découvert un nouveau comportement de défense collective chez l’abeille, inconnu jusqu’ici dans le règne animal. 
Les abeilles étouffent leurs prédateurs, les frelons, en les enserrant et en bloquant les orifices d’entrée d’air ainsi que les mouvements respiratoires de l’abdomen.
Bien joué, les filles !

--------------------------------------------------------------------------------------------

Mardi 18 octobre 2016

Beau temps doux = Abeilles actives !


Par cette belle journée ensoleillée, les butineuses s'activent à rentrer le maximum de réserve avant l'arrivée de l'hiver. 
Un magnifique ballet aérien !

video

video

--------------------------------------------------------------------------------------------

Mardi 11 octobre 2016

Essaim déjà installé...



Des personnes souhaitant acheter une maison Lanton ont eu une drôle de surprise lors de la visite des lieux...

Des petites squatteuses avaient élu domicile entre la fenêtre et le volet !
En un mois, 8 beaux rayons de cire bien blanche, avec de la ponte, du pollen et du miel ont été construits.
Virginie est venue m'aider à les déménager dans une ruche plus appropriée.
Ça a aussi été, pour elle, un atelier de mise en pratique avant son démarrage envisagé pour le printemps prochain avec une ruche horizontale. A suivre !

Tranquillement, avec patience, nous les avons installées le mieux possible. Et ce matin, les voilà arrivées à Mios. Dès cet après-midi, les butineuses sont très actives et les ouvrières à l'intérieur sont à l'oeuvre pour tout réorganiser.
Souhaitons leur une belle et longue vie...  


  

--------------------------------------------------------------------------------------------

Le soleil d'artifice !


Pour leur premier vol, les jeunes abeilles butineuses effectuent un vol stationnaire, face à l'entrée de la ruche. Puis elles décrivent des sortes de balancement en s'éloignant, petit à petit et de plus en plus de la ruche. Puis elles partent tout droit, comme les rayons d'un soleil dont le cœur serait l'entrée de la ruche.
Autrefois, les anciens apiculteurs appelaient ces vols d'apprentissage :
" LE SOLEIL D'ARTIFICE "

C'est par ces premiers vols que l'abeille va mémoriser l'emplacement de sa ruche.
Elle initialise son "GPS interne" sur la destination "Maison" qu'elle retrouvera toujours, même en allant butiner à plusieurs kilomètres.

En vidéo, filmé en ce début septembre, juste avant le coucher du soleil :

video

--------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 27 août & dimanche 4 septembre 2016

Ateliers " Récolte & extraction du miel


Merci à celles et ceux qui ont bravé la chaleur caniculaire de cet après-midi, pour assister à l'extraction du précieux nectar.
5 demi-éléments ont été récoltés, 3 sont déjà extraits, le deux derniers le seront lors de second atelier du dimanche 4 septembre.

Des images parlant mieux qu'un long discours, place aux photos :

Demi-élément entièrement rempli de rayons gorgés de miel

Le matériel d'extraction, quand simplicité rime avec efficacité
    


 Rayon operculé, puis désorperculé où l'on peut voir de nombreuses alvéoles remplies de pollen lacto-fermenté (photo tout à droite). Le seul réellement assimilable par notre organisme !
    

   

Écrasement des rayons au presse-purée et pressage manuel des cires écrasées
    
Nettoyage par d'excellentes travailleuses...

Stérilisation des bocaux, séchage et mise en pots 
    


Un grand moment de bonheur, après une longue année et demi de travail et d'observation...
--------------------------------------------------------------------------------------------

Mercredi 20 juillet 2016

Cueillette "facile" d'un essaim docile...

Pas grand chose à dire de plus, plus facile, ça va être difficile !
Sur un tout petit pin maritime, à 1m 20 du sol...
Un bel essaim de 2 kilos qui va aller renforcer une colonie du rucher.


   

Abeilles battant le rappel (odeur de citronnelle très présente)
 --------------------------------------------------------------------------------------------

Du 10 au 20 juillet 2016

Cueillette de 2 essaims et regroupement de "Familles"

Le 10 juillet, je récupère un essaim chez chez Céline qui avait déjà construit plusieurs rayons sous le grillage du plancher.
Le 12 juillet, je suis appelé à La Teste de Buch pour un petit essaim (1,5 kg) chez des particuliers.
Je place les deux ruchettes près des ruches avec lesquelles je souhaite les regrouper.
Deux jours plus tard, je transfère les essaims dans un élément de Warré, avec plancher et toit que je place sur la ruche de destination finale.
Puis enfin, 24 heures après, juste avant le coucher du soleil, je rassemble chaque colonies en les séparant avec deux feuilles de journal avec un peu de miel entre.
24 heures après, les abeilles ont grignoté le journal, les colonies se sont réunies. J’ôte les restes de journal pour leur faciliter le travail.






Vérification ce matin, les deux colonies se sont bien réunies, elles poursuivent leur développement.

--------------------------------------------------------------------------------------------

Lundi 11 & Samedi 16 juillet 2016

Récolte de deux barrettes sur la ruche horizontale

Profitant d'un temps magnifique lors de ces deux journées de formation et du remarquable travail des abeilles de la ruche horizontale, j'ai pu prélever, à chaque fois, un beau rayon de miel operculé de 1,5 kilo.
Quelques images dans la rubrique "Ma ruche horizontale"

--------------------------------------------------------------------------------------------

Dimanche 05 juin 2016

Cueillette du 4ème essaim à Gujan-Mestras

Le beau temps et la chaleur sont de retour... et ça essaime de tous côtés !
Hier, chez Brigitte et Christian, chez Christiane et Henri et aujourd'hui pas très loin de chez eux.
Je suis appelé en fin de matinée,rendez-vous pris pour le début d'après-midi avec mon camarade de cueillette en la personne de Jean-Marc. C'est lui qui a cueilli les deux essaims de la veille chez ses voisins apiculteurs...   ;o))

Aujourd'hui, nos petites amies se montrent fort sympathiques en s'étant perchées dans un bosquet à 1 mètre 60, de surcroît très accessible.
Les personnes présentes sur place, s'étant mises à l'abri à l'intérieur pour pouvoir tout observer en toute sécurité, nous pouvons commencer notre cueillette.
A deux, c'est toujours plus facile, et l'affaire est faite assez rapidement. Visiblement, c'est un très bel essaim, plutôt assez volumineux.
Nous laissons la ruchette sur place, afin de laisser le temps à toutes les abeilles de rentrer à l'intérieur. Je la récupère en fin de soirée, pour l'amener chez Céline qui peut ainsi sereinement continuer avec deux belles colonies.

Pour info, il y avait 3,3 kg d'abeilles, le plus bel essaim de la saison...  Pour l'instant !

  

La poubelle est juste un support improvisé, en aucune façon, une menace pour les abeilles récalcitrantes... Quoi que ! Ça en a peut-être décidé plus d'une à rejoindre les rangs...


 Juste après la mise en ruchette, toujours un peu impressionnant !

video

Mais tout s'est parfaitement déroulé, avec des abeilles douces et calmes qui sont toutes entrées dans leur nouvelle maison.

--------------------------------------------------------------------------------------------

Mercredi 1er juin 2016

Cueillette du 3ème essaim à Mios-Lillet

Après une journée nuageuse, assez fraîche et très humide, nous sommes allés nous promené dans la forêt avoisinante, vers les 19 heures...
Pour tomber sur un bel essaim accroché à une branche à un peu plus de 3 mètres.
Le temps d'aller chercher le matériel nécessaire (ruchette, cueille-essaim et perche, etc.) et hop ! Dans la boîte, passage sur la balance, poids de 2,2 kg, bel essaim !
Dès le lendemain, elles étaient livrées chez Thierry qui avait perdu une colonie. Il peut donc continuer son aventure apicole plus sereinement.
  




--------------------------------------------------------------------------------------------

Lundi 23 mai 2016

Cueillette du 2ème essaim à Pessac

Et une belle histoire !

Céline avait fait le stage en octobre dernier. En début d'année, avec son compagnon Julien, il construise leur ruche pour l'installer dans leur jardin à Lacanau de Mios. Ils sont donc prêts à accueillir leurs nouvelles petites amies.
Il y a 15 jours de cela, le père de Julien, chez lui, à Pessac, voit de nombreuses abeilles voler autour d'un de ses arbres en fleurs, puis elles disparaissent durant les jours suivants.
Et samedi dernier, en fin de journée, c'est tout un vol bourdonnant qui vient se poser sur la façade de sa maison, sous le toit près d'un volet fermé !
En moins d'une heure, elles sont passées derrière le volet et font la grappe accrochées au linteau.   L'essaim a choisi son emplacement et commence son installation !


Hier, en fin d'après-midi, Céline et Julien, avec Jean-Marc (venu tout exprès de Gujan pour nous aider) avons mis ces belles abeilles noires dans une ruchette pour pouvoir les transporter à Lacanau de Mios dans leur demeure définitive.
Une très belle grappe, d'environ 2 kilos.
Elles avaient déjà construits 3 beaux rayons de cire toute blanche. L'opération s'est parfaitement déroulée, les abeilles sont restées très calmes. Nous avons même pu apercevoir la Reine !
Moins d'une heure après, les abeilles avaient adopté la ruchette comme nouvelle demeure.



A croire que c'est parfois les abeilles elles-mêmes qui choisissent leur nouveau logis et... leur nouveau berger des Abeilles pour prendre soin d'elles...


Nature étonnante qui a tant à nous apprendre !


;o))
--------------------------------------------------------------------------------------------

Vendredi 20 mai 2016

3 semaines après, réussites & déceptions...


Malgré la fraîcheur qui persiste, en ce mois de mai, les nouvelles colonies se sont plutôt bien installées dans leurs nouvelles demeures. 
5 ruches à Gujan-Mestras (1 chez Christiane, 2 chez Brigitte et Christian et enfin 2 chez Jean-Mac et Dominique), 2 ruches à Mios (chez Martine et Philippe)2 ruches à Audenge (chez Thierry) et 2 ruches à Villenave d'Ornon (chez Claude et Françoise).


De très beaux ruchers :


 


En revanche, Thierry a eu la déception de retrouver une de ses deux ruches vide de ses abeilles. Elles s'étaient plutôt bien installées et avaient déjà commencé à construire des rayons. 
Et là, Mystère...  Toutes parties, plus aucune abeilles !
D'autant que la seconde ruche se porte bien et continue normalement son développement.
Quand à Christiane, à Gujan-Mestras, dimanche dernier, elle a vu ses abeilles, le matin, faire la grappe sous la planche d'envol. A midi, un énorme vol tournait au-dessus de la maison, il était déjà trop tard... Elles avaient décidé d'assurer la reproduction de leur espèce, en essaimant.
C'était une très belle colonie, plutôt assez forte, qui s'est vite développée en construisant rapidement tout le premier élément. Il reste maintenant à surveiller le développement de cette belle souche restante.

Les essaimages ayant déjà commencé, n'hésitez pas à me contacter si vous apercevez un essaim se poser près de chez vous. 
Je me ferai un plaisir d'aller le cueillir, pour l'offrir à Thierry ou à celles et ceux qui en auront besoin.
Pour ma part, j'affiche déjà complet...   ;o))

--------------------------------------------------------------------------------------------

Dimanche, lundi & mercredi 27 avril 2016

Début de l'aventure apicole...

...pour plusieurs de celles et ceux qui ont suivi les stages d'octobre 2015 et de ce début avril 2016.
L'aventure a déjà commencé avec la construction des ruches. Il a fallu de la patience pour les recevoir, puis de l'astuce et de la méthode pour assembler tout cela...
Encore un soupçon de patience, pour attendre l'arrivée des essaims chez l'apiculteur qui les a proposé, en ruchette Langstroth sur 5 ou 6 cadres (Laurent CHEBASSIER à Marcheprime).

Et enfin, le grand jour du transfert vers leur habitat définitif, de très belles ruches Warré confectionnées avec le plus grand soin.
Ce fut alors, l'occasion d'ateliers pratiques, où plusieurs nouveaux apiculteurs ont ainsi pu mettre la main à la pâte, ou plutôt à la cire...
Parfois impressionnant, aux dires de certains, mais tout s'est merveilleusement bien déroulé, dans le calme et la tranquillité,  Zen attitude...
Merci à nos petites amies pour leur grande tolérance !

Puis ce fut l'occasion de déguster un peu de miel en rayon, prélevé sur les cadres, du soleil de fleurs qui vous explose en bouche, empli des milles parfums de Mère Nature !
Selon les dires de quelques uns...
Pour qui n'a jamais essayé, à découvrir, absolument !

Merci à toutes celles et à ceux qui ont participé à leur manière à ces bien sympathiques moments de partage et de convivialité.
Quatre nouvelles colonies sont maintenant installées à Gujan-Mestras.

Il y a en d'autres en prévision, bien évidemment.
A Mios, à Audenge... Très prochainement    ;o))





  

  














--------------------------------------------------------------------------------------------

Lundi 11 avril 2016

Cueillette du 1er essaim de la saison à Lacanau de Mios

Prévenu par un particulier, je suis allé dimanche soir à 20 heures, cueillir cet essaim dans un Houx, à environ 3 mètres de haut.

J'ai laissé la ruchette sur place jusqu'au lendemain, pour que les abeilles en vadrouille rejoignent leurs sœurs.









Le lendemain matin, vers 10 heures, pratiquement tout le monde était là, alors direction la nouvelle maison, à Mios... dans la ruche horizontale !

Les stagiaires sont prévenus, histoire d'en faire un atelier pratique, et un sympathique moment d'échange ! 

A voir dans la rubrique "Ma ruche horizontale" !



--------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 2 & dimanche 3 avril 2016

Stages de formation à l'apiculture naturelle

15 personnes ont participé à ces deux journées de découverte et de formation autour du monde des abeilles. Elles ont pu découvrir les principes de l'apiculture naturelle en ruche Warré et en ruche horizontale. Cette dernière, pour l'instant dans l'attente de ses occupantes, a pu ainsi être détaillée sous toutes ses aspects...

Le temps clément de ses deux journées a permis la visite du rucher dans d'excellentes conditions. Les abeilles se sont montrées très calmes et douces, malgré les "8 cosmonautes" qui tournaient autour de leurs ruches, parfois d'assez près...
Toutes et tous ont pu ainsi appréhender, en réel, la sensation d'Être au milieu de centaines d'abeilles voletant et bourdonnant autour d'eux.

Certain(e)s envisagent d'installer prochainement des ruches, d'autres plus tard, laissant tranquillement le projet mûrir. L'apiculture naturelle est aussi l'école de la patience, celle de la Nature, où nous respectons le rythme des saisons, l'évolution de la vie des colonies, sans ne rien forcer...

A toutes et à tous, merci de votre sympathique participation et à très bientôt pour la suite de vos aventures apicoles !


Laurent
 








--------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 26 mars 2016

Le "bus des curiosités" du Parc des Landes de Gascogne,
est venu faire un tour par MIOS !

Pierre-Arnaud KRESSMAN, animateur de la maison du Parc, est venu avec une vingtaine de personnes visiter le rucher des "Abeilles de l'Eyre", en début d'après-midi.
Adultes, adolescents et enfants ont ainsi pu découvrir les principes de l'apiculture naturelle en ruche Warré et en ruche horizontale.
Les plus téméraires (car sans protection) se sont approchés des ruches, pour voir nos petites amies de plus près. Heureusement, il faisait très beau, les abeilles étaient calmes et douces, tout s'est parfaitement déroulé !
Présentation, explications, questions et réponses ont animé cet après-midi, et tous sont repartis enchantés de cette découverte du petit monde des abeilles.

Certains envisageraient même la possibilité de mettre une ruche dans leur jardin... ;o))







Crédit photos Robert Dangas
--------------------------------------------------------------------------------------------

16 février 2016

En l'absence d'hiver, les abeilles restent actives...

Malgré les gelées nocturnes et matinales, les butineuses sont très actives de 11 heures, jusque vers 16 heures, en fonction de l'ensoleillement. Elles rentrent des pollens jaunes, oranges et blanc-crème.



video

--------------------------------------------------------------------------------------------

13 décembre 2015

Elles sont toujours actives !!! 

Le solstice d'hiver approche, mais avec les températures toujours douces de l'après-midi, les abeilles restent actives. La colonie sauvée continue même à rentrer un peu de pollen orange claire. C'est à se demander où est-ce qu'elles arrivent encore à le trouver... 
Sur une autre ruche, j'ai également aperçu... 2 mâles... Mais d'où sortent-ils, ces deux la ?

Ah, les mystères de Dame Nature !
Décidément, elles ne finiront jamais de m'étonner.


Ci-dessous, la vidéo de leur activité de cet après-midi :

video

--------------------------------------------------------------------------------------------

30 novembre 2015

L'essaim rescapé se porte très bien... 

J'ai profité de cette magnifique journée ensoleillée, avec une température de 18° à 20°, à 14 heures, pour vérifier où en étaient mes petites protégées... Rescapées de fin de saison...

Eh bien, elles ont plutôt bon appétit et sont toujours autant travailleuses. Aujourd'hui, elles étaient encore nombreuses à rentrer du pollen blanc et jaune clair. Mais où le trouvent-elle ?
Elles continuent à construire des rayons afin de stocker le miel que je leur donne afin de subvenir à leurs besoins hivernaux. J'ai ajouté un bon kilo dans les pots retournés.

Elles étaient d'un calme et d'une douceur bien agréable, merci les filles !

J'ai même aperçu encore 3 mâles qui entraient dans une ruche... ???
Un 30 novembre !!!

La suite de l'aventure... au prochain épisode...    ;o))

Tout ça, en photos ci-dessous :
En cours de remplissage !

Elles sont bien actives.
Pfff, Pfff, un peu de fumée... Et à la maison !
 

Hum, le bon miel à lécher ! Merci qui ?

--------------------------------------------------------------------------------------------

Octobre 2015

Sauvetage d'un essaim au Barp... 

...installé dans un compteur d'eau, au sol, près du passage du voisinage...

Elles étaient là depuis le mois de juin, et elles avaient donc eu le temps de construire 6 beaux rayons, avec miel, pollen et couvain.
Malheureusement, en soulevant le couvercle, les rayons se sont brisés, et sont tombés dans l'eau du fond...
Les propriétaires ne pouvaient les garder plus longtemps ainsi, ils ont donc fait appel à un apiculteur, courant septembre.
Mais au vu de cette colonie, sans grandes réserves pour passer l'hiver, ce dernier était prêt à les supprimer à l'aide d'une mèche de souffre...   :-((
Puis au dernier moment, pris de remords, il s'est rappelé de Laurent et de ses "petites ruches Warré".
Nous voilà donc, le 24 octobre, à 22 heures, à lampe frontal, transférant cette belle colonie (un beau ballon de football) dans un élément de ruche Warré.
Après 24 heures, laissées sur place, je les ai ramenées à la maison, sans aucun soucis.
Les voilà donc installées dans leur nouvelle demeure !
Ne souhaitant pas les nourrir ni au sirop, ni au candi, elles ont droit aux meilleurs égards, avec...
 du MIEL !

 
Merci à Christiane et à Isabelle, qui sont venues m'assister pour faciliter leur installation. Elles ont pu assister au spectacle des cirières qui formaient déjà la chaîne pour construire les premiers rayons.
Incroyables et inlassables petites travailleuses, quelque soit la saison...

Et 3 semaines après, à la mi-novembre que sont-elles devenues ?

Eh bien, elles ont plutôt, très bon appétit et elles se sont déjà constituées quelques rayons de miel de réserve. Elles ont bâti plusieurs rayons de cire blanche. Les butineuses continuent à rentrer du pollen, signe que la reine pond toujours...!!!


Finalement, peut-être vont-elles arriver à passer l'hiver !

Alors, merci Serge... ;o))
d'avoir pensé à moi, pour sauver ces malheureuses qui étaient condamnées à une mort certaines !