Brico-Astuces

Côté bricolage

-------------------

Coupe-Rayons

(pour ruche horizontale et Warré)
Dans la ruche horizontale, il est impératif que les rayons soient construits bien droit sur chaque barrette, sinon les visites et la récolte sont impossibles.
A l'installation d'une nouvelle colonie, si les abeilles construisent légèrement en travers, à cheval sur deux barrettes, il faut le rectifier immédiatement soit en écrasant, en remodelant un peu les cires construites, soit en coupant les rayons construits entre deux barrettes.
Plus tard, sur les rayons de miel, plus lourds, il arrive que les abeilles les collent un peu sur le tiers supérieur afin de les renforcer.
Si vous utilisez un couteau ou une longue lame, vous allez travailler en poussant vers le bas, dans le sens de l'arrachement de la barrette. Dans ce cas, il arrive souvent que le rayon plein de miel casse et tombe au fond la ruche... 
Catastrophe toujours difficile à réparer, surtout avec des abeilles un tantinet... énervées !

Pour éviter ces inconvénients, il suffit donc d'avoir un outil tranchant qui va pouvoir couper en remontant vers la barrette (Lame de cutter montée sur une baguette ou mieux encore...)
Je me suis fabriqué à partir d'une tige d'acier ronde que j'ai coudé et forgé l'outil adapté. 
40 cm de long, le tranchant (rasoir) mesure 4 cm, un bout de manche à balai en guise de poignée et le tour est joué.
Pensez à ajouter une protection de lame pour éviter les accidents de manipulation
  


 Cet outil est parfaitement utilisable également en ruche Warré, si la nécessité (rare) de devoir sortir un rayon un peu collé se faisait sentir. Toujours travailler en remontant vers la barrette.

-----------------------------------------

Ruche Warré simplifiée en palette

L'idée a été de faire une ruche Warré à coût réduit, tout en simplifiant la conduite, pourtant déjà assez simple. 
Certaines personnes souhaitent une ruche pour la Biodiversité sans idée de récolter du miel, un super hôtel à insectes en somme, mais pour une colonie d'abeilles !
D'autres (ou parfois les mêmes au bout d'un an ou deux...) souhaitent prélever un peu de miel, sans priver la colonie pour l'hiver de ses ressources indispensables.

L'idée a tranquillement fait son chemin pour aboutir à cette Warré en palette de deux éléments, un "Corps de ruche" de 60 cm de haut où les abeilles peuvent vivre paisiblement et une "hausse" de 14 cm à poser (si souhaité) durant la miellée (mai/juin) et à récolter dès qu'elle est pleine (pour environ 7/8 kg de miel estimé).

L'intérieur fait environ 28 x 28 cm (largeur des planches de palette) et est équipé de 7 barrettes verticales en bambou. Deux longues barrettes sont disposées en diagonales afin de renforcer les rayons qui mesureront près de 60 cm.

Le plancher est grillagé pour la salubrité et l'aération, il est amovible pour pouvoir éventuellement accéder au dessous des rayons.

Grille à propolis, couvre-cadre/chasse-abeilles et toit tôle complètent le tout.

En images :



  


Version finale avec une marquise de protection de l'entrée (protection contre la pluie et le soleil),
avec la hausse à miel (de 14 cm) posée en vue d'une récolte pour l'apiculteur (à condition qu'elles aient déjà suffisamment de réserve pour elles afin de sereinement passer l'hiver...)




-----------------------------------------

Comment peser ses ruches ?

Beaucoup utilise "l’indétrônable peson à ressort", imprécis, d'une lecture difficile, secouant les ruches et au risque de se faire mal au dos...
Une première amélioration est d'utiliser un modèle à aiguille, moins imprécis...
Ou un modèle électronique, très précis, mais dans ces trois cas, effectuer la pesée tout en lisant la valeur reste difficile, toujours au risque de se faire mal au dos.
Ils sont de plus volumineux, lourd et parfois assez cher !


 Alors existe-t-il une alternative plus satisfaisante ?

Je l'ai trouvé au rayon Bagagerie-Voyage, le "PESE BAGAGE électronique".
Précis à 5 g, pesée jusqu'à 50 kg, lecture directe sur le dessus, et le crochet s'accroche facilement aux éléments de la ruche, l'outil quasi idéal...


Petit, léger, vendu autour des 10 euros, l'essayer, c'est l'adopter !    ;o))

----------------------------------------
Ruchette "cueille-essaim"

Après avoir cueilli le 4ème essaim de cette saison, j'ai vu quelles améliorations apporter à ma ruchette initiale.
- Matériau naturelle "Tous temps" (Fibre végétale Xyltech)
- Possibilité de mettre 8 barrettes Warré (transfert facilité, ruche d'appoint)
- Intérieur le plus simple et lisse possible, sans aspérité ou obstacle
- Fond aéré pour aspiration de l'air frais, aération sur le haut pour évacuation de l'excédent d'air chaud
- Entrées sur l'avant ET le dessus, équipées de portières rotatives 4 options (Ouvert, grille à reine, aération, fermé)
- Légèreté pour être manipulable d'une main, perché sur une échelle (3,5 kg sans toit, 3,9 kg avec)
- Dimensions intérieures identiques à une ruche Warré (30 x 30 cm), hauteur 49 cm (nombre d'Or : 1,618) soit 44 litres (Volume et proportions recherchés par les essaims)

Le résultat en photos :

  

  


--------------------------------------------------------------------------------------------


Cérificateur solaire (& extracteur)

J'ai pensé utiliser le saladier "IKEA" pour en faire un cérificateur solaire !
Double usage, extracteur à miel tout d'abord, puis cérificateur solaire pour fondre la cire.
Test réalisé aujourd'hui 27 avril à 13 heures, température extérieure 19° C, avec un léger vent frais.
La sonde de température intérieure indique près de 69° C...!!!
Alors en plein été, largement de quoi rendre la cire liquide, pour qu'elle s'écoule en-dessous dans le moule à cire. 
La cire se ramolli à partir de 40° C et devient liquide dès 62° C.


Pour le support, j'ai mis dessous une casserole qui permet l'inclinaison face au soleil.

J'ai d'abord testé avec le saladier percé pour pouvoir mesurer la température intérieure. 
Puis j'ai essayé avec le saladier sans trou, et le moule à cire directement dedans. Essai concluant !


--------------------------------------------------------------------------------------------

Abreuvoir à abeilles

J'ai amélioré le modèle original !
Recette :
J'ai pris un bocal de 5 litres, j'ai démonté le couvercle avec fermoir.
Une soucoupe émaillée pour pot de fleur, deux couches de grille en plastique, un sandow de fixation et quelques pierres pour aider nos petites amies à ne pas trop se mouiller les pattes...   ;o))

Enfin, pour 5 litres d'eau fraîche, une demi-cuillère à café de vinaigre de cidre et une goutte ou deux d'huiles essentielles (Romarin, sarriette). 

Voir le "Guide des pratiques alternatives en apiculture naturelle" de Gilles Gromont (docteur vétérinaire).
La recette doit être assez bonne, elles l'ont rapidement adopté !


--------------------------------------------------------------------------------------------

Construire une ruche horizontale en lames de volet


J'ai profité durant ce mois de décembre (2015), pour me lancer dans la fabrication d'une ruche horizontale, à base de lame de volets.

Je me suis fortement inspiré de la "Brico-Costo" du site http://www.ruche-naturelle.fr/, de Pierre JAVAUDIN  (merci à lui pour son site fort bien fait et très complet) :


Mais également de quelques idées de la ruche Kényane de Christophe KÖPPEL


Toutefois le toit est moins en pente pour être plus léger et moins volumineux. Il est recouvert d'un nouveau matériau naturel en fibre végétale appelé "Xyltech". C'est un matériau imputrescible, hydrofuge, qui résiste au UV, totalement insensible à l'humidité. Il est donc inutile de le traiter ou le peindre !
Tout sur ce matériau, c'est ici : XYLTECH

Ci-dessous, le plan côté et les différents éléments  :



 


Découpage des lames de volet

Assemblage des côtés

Assemblage des pignons également en lames de volet

Ça commence à prendre forme !

 
Seul l'arrière du plancher est en pin des Landes, sur environ 15 cm, mais si les abeilles construisent jusque là, il n'y aura que du miel ! (Il ne me restait qu'un bout de grillage inox de 100 cm...)

     
Le cadre bas sert d’arrêtoir de barrettes




Avec le cadre-châssis du toit, c'est encore mieux !


Les 30 lattes avec la baguette triangulaire, en cours de séchage.
Le volet de côté, servant de cache-vitres et d'isolation
Côté entrée, le pignon en CP 10 mm et dessous la planche d'envol inclinée en pin de 25 mm.

Installation des charnières Inox
 


Traitement intérieur à la Propolis 

Mise en peinture, "Bio" spécial abeilles, bien sûr !


Avec la grille d'entrée anti-intrusion (frelons, mulots, etc.)
 
Le volet est à sa place...


Montage des charnières inox du cadre-châssis


... et fonctionnel !



Séance photos en extérieur
 
Vu du séparateur servant à l'agrandissement


La nourrisseur de portière passe sous le séparateur



Puis il se range au fond de la ruche

Vu intérieur de l'habitat des futures occupantes.

---------------------------------------------------

16 février 2016, et voilà, la ruche horizontale est maintenant terminée et installée à son emplacement, à côté des 7 ruches Warré.


Le toit, en Xyltech 10 mm, doublé en liège 3 mm, le cadre-chassis est réalisé en lame de volet coupée en deux dans la longueur à la scie circulaire. Il est ainsi parfaitement jointif !

La longueur intérieur est de 120 cm (lame de volet de 240 cm, coupée en deux) permettant 30 barrettes, soit l'équivalent de 4 éléments de ruche Warré.

Le volet latérale de visite est placé du côté Nord-Est afin de ne pas trop déranger les abeilles, en évitant de faire entrer directement la lumière du soleil, notamment en fin d'après-midi quand il descend à l'horizon.
La vue d'ensemble du rucher composé des ruches Warré et de la ruche horizontale avec ses nouvelles occupantes...